Adjectif : analyses et recherches sur les TICE

Revue d'interface entre recherches et pratiques en éducation et formation 

Barre oblique

L’utilisation des TIC dans la prise en charge du patient âgé

samedi 10 mai 2014.


par Camille Brenugat

Cette brève s’appuie sur trois textes de natures différentes, un article de journal, un article scientifique et un texte législatif. Elle permet d’amorcer une réflexion sur l’utilisation des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) pour et par les personnes âgées. A la lecture des différents documents il est alors possible de se demander comment les TIC contribuent-elles la prise en charge du patient âgé ?

Le texte de la Commission Européenne « Bien vieillir dans la société de l’information : plan d’action sur le vieillissement et les technologies de l’information et de la communication » met en avant le fait que les TIC sont « une nécessité sociale et une opportunité économique » (2007, p.3) pour le bien vieillir. Ce texte présente les différents arguments en faveur de l’utilisation des TIC dans le cadre de la prise en charge du sujet âgé. Selon ce texte, l’utilisation des TIC par les personnes âgées permettrait d’agir sur trois axes : le « bien vieillir au travail », le « bien vieillir dans la communauté » (en favorisant les liens sociaux), et le « bien vieillir à domicile » (à l’aide de technologies favorisant l’autonomie).

Les quelques outils numériques mis en avant dans ce texte (internet, télévision) sont repris et même développés dans l’article de Pascale Santi « Mieux vieillir avec le numérique ». L’auteure y présente la gérontechnologie, science qui « étudie le rapport entre la gérontologie et les technologies favorisant l’autonomie » (Santi, 2013). Elle met en avant les avancées, tels que le déambulateur intelligent, la vidéovigilance, la télémédecine ou encore les logiciels de stimulation cognitive.

L’article d’Alexandre Mathieu-Fritz et al. « Télémédecine et gériatrie » porte quant-à lui sur l’utilisation d’un dispositif de télémédecine dans le cadre de consultations médicales pour les patients âgées. Les auteurs annoncent que « la télémédecine présente certainement un grand intérêt pour améliorer la prise en charge de la personne âgée » (Matthieu-Fritz A. et al, 2012, page 119) car elle évite les déplacements parfois complexes chez les patients dépendants, permet d’obtenir un rendez-vous rapidement avec un médecin spécialiste et elle semble promettre une meilleure coopération entre les différents praticiens. Au travers de l’étude d’un dispositif expérimental et d’une réflexion éthique les auteurs mettent en avant le bénéfice représenté par les TIC dans le cadre de la prise en charge du patient âgé notamment la création de relations nouvelles avec le corps médical, mais aussi une plus grande participation de la personne âgée.

Si les TIC sont vecteurs d’améliorations de bien être chez les personnes âgées, il semble important de poursuivre la réflexion sur les utilisations par les personnes âgées.

Référence scientifique

Mathieu-Fritz, M., Smadja, D., Espinoza, P., Esterle, L., « Télémédecine et gériatrie », Gérontologie et société, 2/2012 (n°141), p117-127. [En ligne] consulté le 17 mars 2014.

Autres références

Commission Européenne, Communication de la commission au parlement européen, au conseil, au comité économique et social européen et au comité des régions, (2007, juin 14) « Bien vieillir dans la société de l’information : plan d’action sur le vieillissement et les technologies de l’information et de la communication ». [En ligne] consulté le 17 mars 2014.

Site internet lemonde.fr (2013). Santi, P., « Mieux vieillir avec le numérique ». [En ligne] consulté le 17 mars 2014.


 

Accueil | Abonnement | Contact | | Statistiques du site | Mentions légales | Accessibilité

ISSN : 2610-1920 - Site réalisé avec SPIP 4.2.2